Le froid arrive, le thermomètre est descendu en dessous de 5°C, la neige tombe déjà sur certains sommets.

Il devient urgent de terminer certains travaux d’automne au jardin en particulier protéger ses plantes en pot du froid. Leur pot leur offrant une faible protection par rapport à une plante en pleine terre.

tailler noisetier
tailler noisetier

Les haies, arbustes et mon noisetier sont taillés depuis plusieurs semaines.

Je voulais profiter du temps pluvieux pour réaliser des boutures d’automne avec les tailles:

bouturer
bouturer

Une partie des tailles du noisetier est en attente d’utilisation: support diy, support à capucines grimpantes…

support en noisetier
support en noisetier

Comment tailler un noisetier? le précédent propriétaire coupait assez sévèrement:

tailler noisetier
tailler noisetier

J’imagine qu’en coupant ainsi à 90 cm, il était tranquille pour 2-3 ans. Je préfère couper à 2 mètres pour masquer le vis à vis car le noisetier est situé dans un coin du jardin donnant sur la rue. Le noisetier sert de haie à cet endroit. En coupant j’essaie de lui conserver une forme harmonieuse plutôt ronde. En une saison certaines tiges de noisetier peuvent pousser de 2 mètres (il est costaud le pépère). Cela me permet de récupérer de grands morceaux qui serviront de tuteur. Pour tailler, j’ai un sécateur géant au bout d’une perche actionné par une ficelle. Pour les tiges plus petites, j’utilise le coupe haie visible plus haut ou pour les branches plus grosses, une scie.

tailler un noisetier
tailler un noisetier

Pour tailler ce noisetier, je vais au plus simple et efficace. C’est un arbuste sans grande valeur (espèce sauvage avec de très petites noisettes) et très robuste.

Les plus petites branches et les feuilles mortes ont été compostées dans un nouveau carré potager et vont servir de protection à mes petits arbres en pot et aux boutures:

carré potager

carré potager

Je vais broyer une partie des branches pour les rependre et ajouter une protection supplémentaire. J’ai toujours ma serre totalement recup et elle pourra facilement servir d’abri avec au besoin un vole de forçage.

Habituellement je protégeais les plantes en pots en les plaçant sous le balcon en les protégeant en rangeant du bois devant. Mais cette année j’ai rangé mon bois dans le garage et je préfère laisser libre la terrasse sous le balcon pour l’aménager au printemps.

Certaines plantes fleuries en pots ou jardinières sont trop frileuses pour rester dehors. Elles ont subi une coupe de cheveux avant de commencer leur hibernation au garage. Il s’agit des fuchsias, géraniums et mon pieds de lavande.

fuchsia
fuchsia

Les arbustes sont eux aussi rentrés au sous sol- garage. D’où le grand intérêt de vivre dans une maison des années 70 avec sous sol complet. C’est pas forcément le type de maison qui fait rêver car le salon est généralement petit et séparé de la cuisine et leur forme moins modernes. Mais elles ont l’immense avantage de bénéficier souvent d’ un grand sous sol et un grand terrain.

Ci dessous: mon plus grand citronnier, crassula géante dont je vous avais déjà parlé, un laurier, un datura.

protéger les plantes du froid
protéger les plantes du froid

Je vais probablement tailler le datura pour le bouturer. Au prochain numéro. Le week end s’annonce plus clément, il est encore temps de ramasser dans les sous bois des trucs sympas pour faire des déco recup (en évitant les chasseurs, fluo obligatoire):

diy bocal
diy bocal