Butin de brocante du passé

Aujourd’hui sur le blog, un retour de brocantes du passé, des objets chinés il y 20-25 ans ou plus avec le tout premier objet que j’ai chiné quand j’étais enfant:

retour de brocantes

retour de brocantes

Ce bracelet est celui par qui tout est arrivé…

J’avais 5-6 ans, j’étais en vacances dans l’Hérault avec mes parents. Ils m’ont donné une pièce de 5 francs pour m’acheter quelques choses dans le coin enfants du vide grenier de Sète. A l’époque, fin des années 70- début 80  on n’utilisait pas ce terme, on parlait de brocantes. Dans l’Est les stands tenus par des particuliers n’existaient pas encore. Mais à Sète c’était déjà le cas de certains stands et dans un coin de la place les enfants tenaient des petits stands de jouets. J’ai proposé à un brocanteur ma pièce de 5 euros contre ce bracelet. Pourtant j’étais plutôt une enfant timide, pas culottée. Et miracle de brocante, le brocanteur, très surpris a accepté. Voilà comment je suis tombée dans la brocante.

Alors la brocante c’est aussi un état d’esprit, celui d’une consommation responsable, acheter d’occasion plutôt que du neuf. Mais quand on est accro aux brocantes on a aussi tendance à être dans une surconsommation d’objet, à acheter plus qu’on ne peut utiliser. J’ai la chance d’avoir pu pour partie en faire mon métier: friperie en ligne, brocante en ligne.

Quand je devenue commerçante en novembre 2004, j’ai cherché une caisse enregistreuse d’occasion sur ebay. Et je suis tombée sur ce jouet que j’ai gardé. Ebay avait ouvert en France en octobre 2000 avec quelques centaines d’objets et on pouvait déjà y chiner. Mais j’ai toujours préféré le contact réel au petit matin par tous les temps sur les stands de vide greniers.

caisse enregistreuse jouet vintage

caisse enregistreuse jouet vintage

 

Quand j’achète je ne sais d’ailleurs pas vraiment quels seront les objets que je vais garder. Il y a des objets évidences, ceux dont on sait qu’on gardera. Et puis il y a les objets chinés qui vont tellement bien avec d’autres objets déjà chinés… alors on les garde aussi.

Au fil des années le contenu des brocantes évolue. Le gros des brocantes est constitué des maisons qui se vident et c’est donc des vies qui sont dispersés. Il y a les objets qui disparaissent des stands brocantes pour gagner ceux des antiquaires ou qui au contraire passent de mode. Assez parlé, un petit aperçu des objets que j’ai chiné dans le passé. Des bocaux et du verre ancien, un miroir de barbier petite taille. On trouve régulièrement des grands modèles beaucoup plus courants.

bocaux anciens de brocantes

bocaux anciens de brocantes

Une armoire d’épicerie Maggi (gravée)

brocante

brocante

De la vaisselle ancienne, un cadre sculté que j’ai eu la misère de peindre en doré ce qui donne l’impression qu’il est en plastique. Avec les années on apprend à aimer les objets les l’objets dans leur authenticité… Je ne repeint plus que quand l’objet est abimé.

brocante

brocante

Des flacons de pharmacie

bocaux de pharmacie

bocaux de pharmacie

Du linge ancien, un trousseau, j’ai de tout des culottes, des chemises de nuit et même une nappe d’autel (la grande dentelle). J’avoue ne pas en faire grand chose, mais je garde car c’est devenu rare.  Le plus utile reste le linge de maison du type nappes, draps, j’en ai teint, on peut encore en trouver à des prix corrects.

linge ancien

linge ancien

J’ai toujours beaucoup aimé le monde de l’enfance, qu’il s’agisse de jouets, de vaisselle (voir l’assiette à compartiments au motif de lapin) ou cette petite liseuse qui décorait en son temps les vitrines de librairie. Les objets de métier ou publicitaire ont toujours été une de mes recherches de chine. Le bracelet de la photo est posé sur une boite de dentiste (boite qui servait à ranger ses instruments). J’ai aussi quelques objets de bars que je vous montrerai un autre jour.

butin de brocantes

butin de brocantes

A bientôt pour un autre retour de chine car les brocantes reprendront bientôt 😛

Comments are closed.

Close