A quelle heure faut il chiner?

butin de brocante

Aujourd’hui sur le blog, je réponds à une question existentielle 😛 A quelle heure faut il chiner ? On m’a très souvent posé cette question en me disant tu trouves plein de trucs 😛 Alors tentons de répondre.

butin de brocante

butin de brocante

Celles et ceux qui me suivent sur Instagram, peuvent voir chaque week end mon butin de brocante. Plus ou moins fourni.

Je dois commencer par préciser que je nettoie ce que je chine avant de le photographier. Rapporter un beau butin de brocantes, c’est aussi accepter de nettoyer, de réparer. C’est l’envers de décor. Cela n’est pas qu’une question d’horaire de chine. Mais cela est souvent une question de kilomètres aussi. La veille, le samedi soir donc, je regarde sur vide-greniers.org ou sur brocabrac les vides greniers prévus le lendemain et les horaires d’installation des exposants. Cela varie de 6 à 8heures, plus rarement jusqu’à 9h. Les contraintes de sécurité des organisateurs font que les exposants arrivés après 9h ne peuvent généralement plus circuler en voitures pour rejoindre leur stand. Dans mon coin les déballages ont lieu très tôt. Une forte concurrence entre chineurs fait que j’assiste le plus souvent au déballage. C’est une manière particulière de chiner. On est un peu en chasse. A scruter les voitures qui arrivent jusqu’à chiner au “cul du camion” comme cela a été le cas pour la lampe ci dessus. Les pièces les plus recherchés partent dés le déballage. Le plus souvent sans marchandage. Les exposants n’apprécient pas tous d’être ainsi assaillis avant l’ouverture officielle. Ils sont là pour la journée alors on achète au prix qu’ils fixent. La concurrence n’est jamais très loin, prête à remporter l’objet. Même si la règle est de ne pas se mêler d’une négociation. Pouvoir ainsi chiner dés l’arrivée des exposants, implique que le vide grenier soit organisé en extérieurs. Dans une salle, il est possible que l’accès soit strictement réserver aux exposants pour les laisser déballer en toute tranquillité. Ce qui est valable dans une région, ne l’est pas dans une autre. J’observe souvent que dans le sud les déballages sont plus tardifs, alors y aller à 6h est inutile. Cela veut il dire qu’ après 9h on ne peut rien trouver en brocante? alors non car tous les chineurs ne chinent pas la même chose. Une grande partie du public des brocantes cherchent des objets ou vêtements de seconde main qui sont présents en quantité sur les stands. Si vous chercher des vêtements enfants ou pour vous, inutile de se lever à l’aube. Si vous cherchez des objets vintage, des objets collectionnés… c’est mieux d’y aller tôt. Et là encore le facteur chance peut jouer en votre faveur. Il suffit d’un  stand déballé un peu tard, après le passage des chineurs de l’aube. Chiner plus tard dans la matinée permet aussi d’obtenir de meilleurs prix. Ainsi le vendeur qui aura fixé des prix trop élevés au déballage, pourra de lui même rectifier ses prix et c’est le chineur tardif qui en profitera.

Reste de le cas des horaires de chine dans les emmaus. Deux organisations possibles, les emmaus ouverts toute la semaine, qui rechargent les rayons au fur et à mesure des dons. Vous pouvez à toutes heures y faire des trouvailles. D’autres emmaus sont ouverts 2 à 3 jours par semaines. Ils rechargent les rayons les jours de fermetures. Dans ce cas il faut y aller à l’ouverture.

Après et pour conclure, reste la notion de plaisir. Celle de se promener en brocantes et d’y trouver un objet qui vous plaise. Pas forcément l’objet que tout le monde veut (sauf si on est un mouton). 😛 L’objet personnel que vous ne verrez pas dans la déco de tout le monde qui sera le souvenir d’une ballade réussie en brocantes.

A bientôt pour de nouvelles aventures vintage