Catégories

Comment et quand planter un avocatier ?

Comment et quand planter un avocatier ?

Ces dernières années, l’avocat a vu sa cote de popularité grimper considérablement auprès du public français. En effet, grâce aux multiples bienfaits qu’il a pour la peau et aux différentes vitamines qu’il contient, ce fruit exotique est de plus en plus utilisé dans la confection des repas. Alors, vous envisagez de l’introduire dans votre alimentation ? Et si vous en produisiez directement chez vous au lieu d’en acheter ? Découvrez ici comment et quand vous pouvez planter un avocatier.

Comment planter un avocatier ?

Si vous choisissez de planter votre avocatier dans un pot, vous devez garantir son arrosage régulier, surtout pendant la saison chaude où il a sans cesse besoin d’être hydraté. Cependant, veillez à ne pas trop l’arroser. En effet, c’est une plante sensible à l’excès d’eau et une inondation de 24 h suffit à compromettre ses chances de survie. Vous devez trouver le juste milieu.    Dans le cas où vous choisissez de planter votre avocatier directement dans la terre, vous devez vous assurer de choisir un sol bien drainé. Si votre sol ne l’est pas assez, vous pouvez y incorporer des matières granuleuses telles que le sable afin d’augmenter sa capacité d’assèchement.

A voir aussi : Bouturage du Gaura : techniques et astuces pour réussir facilement

La plante doit aussi bénéficier d’une bonne exposition au soleil tout en étant protégée des vents. Veillez donc à la placer dans un espace creux, ensoleillé et idéalement situé du côté sud de votre maison. Pour permettre aux racines et à la plante de se développer en toute liberté, maintenez une distance d’au moins cinq mètres entre la plante et votre habitation. N’hésitez pas à ajouter du terreau dans la terre pour aider la plante à grandir. Pour trouver des astuces et des informations sur la culture d’avocatier, vous pouvez vous rendre sur avocatier.fr, un site qui y est consacré.  

Quand planter un avocatier ?

Il est recommandé de planter votre avocatier au printemps, car c’est une plante exotique devant être exposée au soleil. Plantez-le de préférence au début de la saison afin qu’il ait le temps de bien se développer avant d’être soumis aux températures plus ou moins rigoureuses qui suivent. Cette période vous garantit que le noyau ne gèlera pas et ne s’assèchera pas si vous décidez de le mettre en terre. Cette saison est donc parfaitement adaptée à la culture de l’avocatier.

Lire également : Entretien Monstera deliciosa : astuces pour une plante en santé

Comment entretenir un avocatier ?

Si vous constatez des feuilles sèches ou jaunies, vous devez les enlever. L’engrais vous permettra d’aider la plante à arborer un feuillage bien vert. Le rempotage de la plante n’est nécessaire qu’une fois tous les deux ans au plus. Les insectes et les champignons sont aussi des menaces pour votre plante. Les champignons l’envahissent quand il y a trop d’humidité. Ces bestioles empêchent ainsi le développement de la plante. Les araignées rouges s’y installent provoquant ainsi le jaunissement des feuilles et les chenilles dévorent le feuillage. Pour résoudre les problèmes dus aux insectes malveillants, vous pouvez introduire des coccinelles sur votre plant. Elles se chargeront de le protéger en éradiquant ces invités indésirables.

Voilà ! Vous savez désormais comment bien planter et entretenir un avocatier.

Les différentes variétés d’avocatiers : comment les choisir ?

Après avoir décidé de planter un avocatier, il faut choisir la variété qui convient le mieux à vos besoins. Il existe plusieurs types d’avocatiers et chacun a ses spécificités. Voici les différentes variétés d’avocatiers :

• L’avocatier Hass : c’est l’une des espèces les plus populaires dans le monde entier en raison de sa qualité gustative et nutritionnelle. Les fruits sont petits et ont une peau noire brillante épaisse. Ils mûrissent entre septembre et décembre.

• L’avocatier Fuerte : cette variété est originaire du Mexique. Elle produit des fruits allongés avec une peau verte foncée, mais lisse et fine, facilement pelable à pleine maturité pour révéler une chair vert clair crémeuse aux arômes subtils de noix douce ou légèrement fruitée selon leur étape de maturation.

• L’avocatier Pinkerton : cette espèce offre aussi des fruits allongés avec une écorce rugueuse verte foncée lorsqu’ils arrivent à maturité complète, ce qui prend environ 6 mois après la floraison.

• L’avocatier Bacon : cette variété s’appelle ainsi parce qu’elle a été découverte par M. James Bacon en Californie au début du XXe siècle, tout comme l’avocado toast ! Les fruits ressemblent beaucoup aux Hass mais possèdent une forme ovale unique.

Il y a bien sûr d’autres types d’avocats avec leurs propres caractéristiques distinctives telles que les Reed, Lamb Hass ou Zutano, chacune offrant son propre goût unique et sa texture de fruits. Il faut bien se renseigner sur les variétés disponibles avant d’acheter un avocatier.

Il faut aussi prendre en compte le temps nécessaire pour que les arbres produisent des fruits comestibles, qui peut varier entre trois et huit ans selon la variété. Si vous voulez une plantation rapide, choisissez plutôt des avocatiers greffés. Ces derniers peuvent être achetés auprès de pépinières spécialisées dans la production d’avocats ou chez certains jardineries.

Une fois votre choix fait, assurez-vous que l’avocatier soit planté dans un endroit approprié avec suffisamment d’espace pour pousser et qu’il dispose d’un bon drainage du sol ainsi que du soleil pour favoriser sa croissance saine et régulière. Avec toutes ces informations en main, vous êtes prêt à planter votre propre avocatier !

Les précautions à prendre lors de la plantation d’un avocatier : éviter les erreurs courantes

La plantation d’un avocatier est une tâche relativement simple, mais il y a certainement des précautions à prendre pour éviter les erreurs courantes. Voici quelques-unes des principales précautions à prendre :

Assurez-vous que vous avez sélectionné un emplacement de plantation adéquat. Les avocatiers ont besoin de beaucoup d’espace pour pousser et se développer correctement. Ils doivent aussi être plantés dans un sol bien drainé avec suffisamment de lumière du soleil.

Lorsqu’il s’agit de planter l’avocatier lui-même, ne faites pas l’erreur fréquente de le planter trop profondément dans le sol. Vous devriez toujours pouvoir voir la surface supérieure des racines après avoir planté votre arbre.

Vous devez éviter les maladies fongiques ou bactériennes qui peuvent nuire à la croissance et au développement normal de l’arbre.

Assurez-vous aussi que votre nouvel avocatier reçoit régulièrement suffisamment d’eau dès qu’il est en terre afin qu’il puisse mettre en place son système racinaire rapidement sans stress hydrique excessif, toutefois attention aux excès car les racines supportent difficilement la stagnation.

Vous devez fertiliser régulièrement vos arbres fruitiers ainsi que vos plants pour favoriser leur croissance et leur santé. Vous pouvez utiliser des engrais organiques spécialement conçus pour les arbres fruitiers.

En suivant ces simples conseils, vous aurez toutes les chances de réussir la plantation de votre avocatier et ainsi, dans quelques années, vous pourrez profiter d’une belle récolte d’avocats savoureux et nutritifs chez vous !

Articles similaires

Lire aussi x