Catégories

Comment planter une clématite ?

Comment planter une clématite ?

Les fleurs peuvent se révéler très embellissant lorsqu’elles sont plantées dans le jardin. Ainsi, autant choisir une fleur offrant une diversité exceptionnelle, tant dans ses formes que dans ses couleurs comme les clématites. En effet, les clématites séduisent grand nombre par leurs grandes fleurs étoilées. De plus, elles apportent une ambiance très romantique grâce à ses différents tons roses, mauves, bleus ou blancs. Voyons dans cet article comment planter une clématite.

Une clématite : quand faut-il la planter ?

Il est évident qu’avant de planter une fleur, vous devez vérifier quelle période de l’année sera favorable pour votre opération. En effet, pour beaucoup d’autres fleurs ou arbustes, il existe une période précise dans laquelle vous devez les faire planter. Cependant, ce n’est pas le cas pour une clématite. Eh oui, les clématites peuvent être plantées durant toute l’année. Cependant, la période la plus favorable est le printemps.

Lire également : Les meilleures fleurs à offrir pour la Saint-Valentin

Clématite : où la planter ?

La clématite est une fleur exigeante, ce qui oblige à lui trouver un emplacement adapté. En effet, elle a besoin, comme toute plante, d’être exposée au soleil, mais particulièrement d’avoir le pied à l’ombre. Ainsi, vous devez la placer en plein soleil puis ombrager son pied avec des vivaces ou de petits arbustes. Certaines variétés de fleurs apprécient les situations légèrement ombragées telles que la Clematis « Nelly Moser ».

Pour favoriser son développement, son sol doit être riche et humifère. N’hésitez donc pas à apporter du compost pour l’enrichir. Cependant, il doit rester frais, tout en étant bien drainé. La clématite n’apprécie pas l’humidité stagnante, car elle favorise l’apparition de maladies et risque de faire pourrir les racines. C’est pour cela qu’il faut la placer en situation abritée du vent.

A lire également : Quelles plantes vivaces retombantes pour jardinière choisir ?

Les clématites ont besoin d’être plantées dans un sol profond, puisque leurs racines s’enfoncent loin dans la terre. Cette fleur ne supporte pas les terrains compactés ou trop superficiels. Ainsi, il est conseillé de travailler le sol avant la plantation afin de l’ameublier.

Vous pouvez décider d’adapter la culture des clématites en culture en pot, à condition d’en choisir un assez large et profond. Elles pourront ainsi offrir beaucoup de couleur à votre terrasse ou balcon.

Clématite : comment la planter ?

Vous savez sûrement qu’une clématite est une fleur qui escalade les pergolas et les murs des maisons. Ainsi, pour la planter, commencez par lui choisir un support comme un treillage, une pergola, voire même un arbre ou arbuste. L’autre possibilité est de l’associer à une autre plante grimpante, et de les accrocher ensemble.

Prenez soin de manipuler vos clématites avec précaution, car les racines et les tiges sont fragiles, elles cassent facilement. D’abord, mettez la motte à tremper dans une bassine remplie d’eau. Ensuite, vous devez creuser un trou de plantation d’au moins 40 cm de profondeur.

Maintenant, mélangez la terre que vous avez retirée avec du terreau horticole, et ajoutez une poignée d’engrais. Après cela, vous devez déposer une couche de graviers au fond du trou pour drainer. Cela permettra d’éviter l’humidité stagnante, éloignant ainsi l’apparition de maladies. Vous devez ensuite replacer le substrat dans le trou de plantation.

Une fois fait, disposer la motte, inclinée vers son support. Et ce, complètement à l’horizontale, car il est important que les tiges soient enterrées d’une dizaine de centimètres. N’oubliez pas d’ajouter le reste de substrat, puis tassez délicatement.

Pour finir l’opération, arrosez généreusement la fleur, en dirigeant le jet au sol plutôt que directement sur le pied de la clématite. Veuillez à entraîner les tiges vers leur support.

Entretenir votre clématite

Pour qu’elle puisse fleurir convenablement, vous devez bien l’entretenir. Pour cela, continuez à arroser régulièrement, tout au moins la première année. Après cette période, la clématite se passera d’arrosage, sauf évidemment en cas de sécheresse. Comme astuce, installez un paillage à base d’écorce de pin à ses pieds. Ce qui permettra de conserver la fraîcheur du sol.

De plus, il est conseillé également de planter des vivaces à côté pour ombrager le pied. Et pour finir, surveillez les limaces et escargots ayant tendance à venir grignoter les jeunes plants. Évitez cela en déposant de la cendre ou des copeaux de bois autour de la clématite.

Choisir le bon support pour votre clématite

La clématite est une plante grimpante qui a besoin d’un support solide pour s’épanouir. Voici quelques conseils pour choisir le bon support pour votre clématite.

Il faut savoir que la clématite peut grimper sur différentes structures comme des treillis, des pergolas, des arches ou encore des murs. Le choix du support dépendra de vos préférences.

Veillez à ce que le support choisi soit suffisamment résistant et stable pour supporter le poids de la plante ainsi que celui du vent. Si vous optez pour un mur comme support, assurez-vous qu’il soit bien ancré et solide.

Il faut prendre en compte la taille future de votre clématite lors du choix du support. Effectivement, certaines variétés peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur et nécessiteront donc un treillis ou une pergola plus hauts.

Pensez aussi à l’esthétique. Choisissez un support qui se marie bien avec l’architecture extérieure de votre maison ou dans son environnement naturel si vous jardinez en pleine terre.

Les critères importants sont la solidité et la hauteur adaptée au développement futur, sans oublier l’aspect visuel qui devra être harmonieux avec l’environnement immédiat et vos goûts personnels. En suivant ces conseils, vous êtes sûr(e) de trouver le meilleur support afin d’aider votre clématite à s’épanouir dans les meilleures conditions possibles.

Les variétés de clématites : comment les différencier ?

Il existe de nombreuses variétés de clématites, chacune ayant ses particularités. Voici quelques exemples :

• La clématite montana : c’est une espèce rustique qui peut atteindre jusqu’à 10 mètres de hauteur. Elle fleurit en avril-mai et offre des grappes blanches ou roses parfumées.

• La clématite viticella : cette variété est très florifère, avec une floraison allant de juin à septembre. Les fleurs sont souvent violettes, mais peuvent varier du blanc au rose foncé.

• La clématite florida : comme son nom l’indique, cette espèce est originaire de Floride. Ses grandes fleurs blanches ou rosées apparaissent dès le mois d’avril et peuvent durer plus d’un mois.

• La clématite tangutica : elle se caractérise par ses petites clochettes jaunes pendantes qui donnent un aspect aérien à la plante. Cette variété supporte bien les expositions chaudes et sèches.

Clematis vitalba (Clematis Heracleifolia) : avec ses longues lianes ligneuses pouvant atteindre plusieurs mètres en hauteur.

Il y a aussi les hybrides issus du croisement entre différentes variétés de clématite. Ils offrent une grande variété de couleurs et ont des caractéristiques uniques.

Vous devez bien vous renseigner sur les différentes variétés avant d’acheter votre clématite afin de choisir celle qui conviendra le mieux à vos goûts et à l’environnement où elle sera plantée.

En choisissant la bonne variété, vous êtes sûr(e) d’avoir une plante saine et vigoureuse qui embellira votre jardin ou terrasse pendant plusieurs mois chaque année.

Articles similaires

Lire aussi x