Catégories

Maladie olivier : comment sauver un olivier malade ?

Maladie olivier : comment sauver un olivier malade ?

Arbre fruitier et résistant, l’olivier est cultivé dans le bassin méditerranéen. Il nécessite peu de traitements et est un symbole de paix. Par contre, il est peut-être fréquemment malade ou être victime d’une attaque parasitaire. Quels sont les symptômes d’un Olivier malade ? Comment sauver un Olivier malade? Dans la suite de cet article, nous avons essayé d’apporter des éléments de réponse à vos différentes inquiétudes.

Traitement en cas de maladie avérée

Les traitements pour des maladies avérées concernant la fumagine et l’œil de paon.

A lire également : Comment faire un porte-canis sur le balcon ?

Cas de la fumagine avérée

Découlant souvent du passage des cochenilles, elle se caractérise par l’apparition d’une poudre noire qui recouvre les feuilles de l’olivier. Bien qu’elle ne soit pas une maladie mineure, elle peut affaiblir l’arbre infecté. La poudre noire qu’elle produit gêne considérablement la photosynthèse, et les feuilles infectées de l’arbre peuvent tomber.

Pour éradiquer cette maladie, vous devez vous munir d’un chiffon accompagné de savon noir pour le nettoyage. Vous pouvez également supprimer les feuilles mortes. Ceci, parce qu’elles découlent de la présence des cochenilles. Vous pouvez également penser à supprimer les cochenilles pour pallier la fumagine. C’est une autre belle alternative.

Lire également : Comment faire un remède contre les pucerons ?

Cas de l’œil de paon avéré

L’œil de paon se manifeste par l’apparition de petites taches brunes et rondes, bordées d’un halo jaune sur les feuilles. Ceci est l’œuvre d’un champignon microscopique qui, se développe plus en automne et au printemps. Les arbres cultivés en pot ou souvent en manque ou en excès d’eau sont la cible de cette maladie. C’est le cas de l’olivier.

Pour pallier cette maladie, il vous suffit de pulvériser à une dose de 10 g/l votre arbre de bouillie bordelaise. Et ceci, au début du printemps et à la fin de l’été. Vous pouvez également supprimer les feuilles malades et ensuite appliquer un traitement curatif.

Traitement en cas d’attaque parasitaire

Parlant des attaques parasitaires de l’olive, cet article met l’accent sur la cochenille noire de l’olivier et la mouche de l’olivier.

Cas de la cochenille noire de l’olivier

Insecte piqueur-suceur de sève, la cochenille passe presque inaperçue si on n’y prête pas attention. Sa présence est souvent accompagnée d’un balai de fourmis dû au miellat sucré produit. Elle est caractérisée par la présence de petits amis ronds et blancs collés aux feuilles. En dépit des cochenilles noires, on distingue également les cochenilles blanches. Ces dernières forment quant à elles de petits amis en forme de cotons.

Pour les éliminer, vous pouvez griffer le sol en automne et en hiver. Puis au printemps, il faudra passer à l’aide d’un pulvérisateur, un insecticide bio à base d’huile de colza ou au savon noir. Ce dernier mélangé à l’eau asphyxiera les cochenilles noires comme blanches.

close up photo of green beans

Cas de la mouche de l’olivier

Elle se caractérise par l’apparition d’une petite mouche, volette près de l’olive. En effet, la femelle pond des œufs dans les olives en formation. Les vers conteneurs dans les olives ne rendent pas ces fruits mangeables ni pressables pour l’huile. Pour lutter contre ce fléau, vous pouvez poser des pièges à glu ou les pulvériser d’argile verte.

Les pièges à glu dépendent de la variété et de l’exposition, car certaines olives sont plus sensibles à la mouche que d’autres. Vous devez accrocher les pièges à l’extrémité des branches afin que l’odeur de l’apat se diffuse plus amplement. Devrant être deux au plus par arbre, le piège doit être dirigé du côté sud ou sud-ouest. Une fois que vous êtes certain de la présence des mouches, vous devez juste les pulvériser d’argile verte et surtout sur les fruits en formation.

Cas de la teigne de l’olivier

Il se caractérise par la présence d’un papillon dont la chenille creuse des galeries dans les feuilles en hiver. Vous pouvez appliquer un traitement biologique au Bacillus thringiensis sur les fleurs lorsque l’arbre comporte plus de 10% de feuilles abîmées.

En effet, il n’y a pas de traitements préventifs contre ces maladies. Vous devez juste leur procurer de bonnes conditions de culture et favoriser la biodiversité en général.

 

Articles similaires

Lire aussi x